Saturday, 29 September 2018 18:33

Valandraud 1er Grand Cru Classé : depuis 2012

Written by 
Rate this item
(2 votes)

En 1989, Jean-Luc Thunevin et Murielle Andraud acquièrent une petite parcelle de 0,6 hectare dans le vallon de Saint-Emilion entre Pavie-Macquin et La Clotte. Ils réalisent, en 1991, leur premier millésime mis en bouteille par leurs soins. Depuis, ils ont acquis d’autres parcelles et propriétés, à Saint- Christophe-Des-Bardes, Saint Sulpice de Faleyrens et à Saint-Etienne de Lisse. Alors que les premiers critiques l’ont appelé « vin de garage », Château Valandraud, bien qu’encore non classé, est pourtant considéré par presque tous les professionnels du vin, dont Robert Parker, comme l’un des tous premiers crus de Bordeaux.

Château Valandraud a été promu en 2012 1er Grand Cru Classé de Saint Emilion . Membre de l’Union de Grands Crus de Bordeaux depuis 2017.

 

Données Techniques :

Surface: 8.88 hectares Sols : argilo calcaire

Encépagement : 65 % Merlot, Cabernet Franc 25 %, Cabernet Sauvignon 5%, Malbec 4%, Carmenère 1%

Age moyen des vignes : 30 ans

Vinification : Vendanges manuelles- tri des raisins par les vendangeurs, puis tri densimétrique des baies au chai sur Tribaie.

Vinifications avec cuves inox, bois et béton thermo régulées , pigeage manuel, remontages, macération environ trois semaines. Malolactiques en barrique.

Elevage: 18 à 30 mois en barriques 100 % neuves Production: 35 000 bouteilles en moyenne Assemblages différents selon les millésimes

 

Commentaires de dégustation :

2014 Couleur noire. Nez intense, fruité et suave sentant la cerise noire. Très mûr. Ample à l’attaque, fondant au développement, profond, savoureux et sèveux, ce vin puissant s’avance sur des tannins très enrobés plutôt fins tout en étant un brin boisé. Bonne longueur.

Jean-Marc Quarin.

 

Notes :

Millésime 2012 :
Wine Advocate: 95+/100
Wine Spectator: 94/100

Millésime 2013:
Wine Advocate : 90/100
Wine Spectator: 91/100

Millésime 2014 :
Wine Advocate 94/100
Wine Spectator : 95/100

Millésime 2015 :
Wine Advocate : 96+/100
Wine Spectator: 95/100

Millésime 2016 :
Wine Advocate : 95-97/100
Wine Spectator : 96-99/100

Millésime 2017 :
Wine Advocate : 93-95/100
Wine Spectator : 93-96/100

Read 361 times Last modified on Thursday, 29 November 2018 17:04

L'histoire

Château Valandraud

Fruit du travail considérable d'un couple passionné par le vin, Jean-Luc Thunevin et Murielle Andraud,
Château Valandraud est né en 1991 sur une parcelle de 0.6 ha achetée avec toutes les économies du couple.

La situation géographique de cette parcelle,
dans le vallon de Fongaban, près de Pavie Macquin et La Clotte, est à l’origine du nom « Valandraud » :
Val (pour vallon) + Andraud ( nom de famille de Murielle qui apparait sur les registres de Saint Emilion dès 1459).

Les 8.88 ha du domaine sont désormais entièrement situés sur le plateau argilo-calcaire de Saint Etienne de Lisse,
avec un encépagement éclectique : Merlot 65 %, Cabernet Franc 25 %,  Cabernet Sauvignon 5%,  Malbec  4%, Carmenère 1%.

Les vendanges sont manuelles avec tri des raisins par les vendangeurs, puis tri densimétrique des baies au chai sur Tribaie®.
Vinification en  cuves inox, bois et béton thermo régulées, pigeage  manuel, remontages, macération d’environ trois semaines.

Fermentation malolactique en barrique. Elevage: 18 à 30 mois en barriques 100 % neuves.

L’assemblage varie selon le millésime, au terme d’un rigoureux travail de sélection des lots  par notre équipe technique, processus accompagné de nombreuses séances de dégustation pilotées par Jean-Philippe Fort et Michel Rolland.

Un savoir-faire maîtrisé

L’excellence passe également par le mariage de la tradition, de l’innovation et le respect de la nature. C’est pour cela, que nous avons intégré depuis plus de 10 ans ce que l’on appelle maintenant le biocontrôle.

Du "garage" au premier grand cru classé

Hier, garagiste.
Aujourd’hui, premier grand cru classé.
Demain ?…

Créativité, innovation mais aussi connaissance et développement…

… des équilibres avant tout…

There is no great terroir without the man working on it

Jean-Luc Thunevin

Le rêve devenu réalité.

  • image

    Les vendanges,

    sont réalisées à maturité optimum. La maturation des baies de raisin est surveillée de près pour être ramassées à leur pic de maturité. Les vendanges sont manuelles avec tri des baies par les vendangeurs, les raisins sont collectés en cagettes et acheminés au chai de vinification pour être de nouveau triés par tri densimétrique avant de d’entreprendre le long parcours de la vinification.


  • image

    L’élevage de 18 à 30 mois se fait en barriques neuves,

    bien au calme dans notre chai à température contrôlée, les millésimes grandissent doucement en barriques neuves. Un seul critère pour fixer la date de mise en bouteille : la dégustation des lots et le résultat de leur assemblage.


  • image

    Château Valandraud

    Chaque millésime est le reflet du travail acharné de toute une équipe qui a œuvré pour vous livrer le meilleur de son savoir-faire. A cet égard Château Valandraud a gagné la reconnaissance de la presse et des amateurs au fil des millésimes. Château Valandraud est régulièrement encensé pour sa complexité, son harmonie, sa profondeur, son intensité, mais aussi son fruité, son velouté, sa fraicheur et sa délicatesse.


Château Valandraud, c'est

une équipe.

Des dizaines de collaborateurs travaillent tout au long de l’année dans le vignoble et dans les chais pour réaliser chaque millésime. L’équipe viticulture est placée sous la houlette de Christophe Lardière, chef de culture. L’équipe vinification est placée sous la houlette de Rémi Dalmasso, œnologue - maître de chai. Toutes nos équipes sont en contact direct et permanent avec Murielle Andraud et Jean-Luc Thunevin qui supervisent l’ensemble des différentes tâches du vignoble et de la vinification.

  Toute la gamme  

Valandraud

  Des expériences uniques  
 

Suivez-nous dans l'aventure

Château Valandraud c'est aussi sur

The irrepressible de facto head of the garagiste movement, Jean-Luc Thunevin, along with partner, Murielle Andraud, continue to achieve marvelous things at this estate, always pushing the envelope of quality.

Robert Parker

 

 

Citations

  • « So, this is the story of how one man and let’s not forget, one woman, changed the face of Bordeaux. It is a story with humble beginnings. »

    Neal Martin.

  • « Valandraud is one of the most interesting stories in Bordeaux. »

    Robert M. Parker, Jr.

  • « Thunevin still challenges the status quo, hoping to open Bordeaux to innovation and risk taking. »

    The Wine Spectator.

On en parle !

Presse.

  Dernières nouvelles  

Valandraud, le blog

  Au fil du temps…  

There is no great terroir without the man working on it.

  • Partout à la fois
    Partout à la fois

    Valandraud est présent partout où les dégustations organisées par l'Union des Grands Crus le porte.

    Le 16 octobre dernier Camille le présentait à Londres, cette semaine Catherine, Iryna et Caroline sont à Moscou pour la dégustation du 6 novembre, puis Zürich le 7 novembre et Genève le 8, encore avec Catherine.

    Ensuite, c'est  Caroline  qui prendra la direction du Japon  avec une présentation à Osaka le 19  et à Tokyo le 20, pour moi ce sera Séoul le 22 et Qing fera un "petit" tour en Chine pour les dégustations de Pékin le 23, Hangzhou le 24, Shanghai le 26, Chengdu le 27 et Guangzhou le 28 !

  • Comme d'habitude
    Comme d'habitude

    Malgré ce que l’on peut penser en nous regardant prévoir de finir nos vendanges un 18 octobre 2018 (pour nos Merlots et Cabernets francs), il suffit de simplement penser que, tous les ans depuis 1999, nos vendanges commencent dans la plaine vers la Dordogne sur des terroirs précoces et se terminent sur le haut plateau de Saint Etienne de Lisse 3 semaines à 1 mois plus tard. C’est comme ça, pas pour faire « genre », pas pour faire de la « sur - maturité ». Simplement parce que le microclimat est différent, plus tardif et plus froid sur le plateau. Ne pas cueillir ces raisins plus tard, à bonne maturité si les conditions climatiques le permettent, nous amènerait à faire des vins « rustiques », raides, comme c’était souvent le cas avant : ces photos de raisins sont là pour prouver que cette année ces raisins sont tout simplement parfaits. Espérons que dans les chais nous saurons réaliser des vins dignes de ceux récoltés à Bordeaux en 1945 ou 1959.

  • Et c'est parti pour de vrai !
    Et c'est parti pour de vrai !

    On attaque sur tous les fronts ces vendanges 2018 très prometteuses à Saint Emilion.

    Au Château Trimoulet 1er jour pour les jeunes merlots, au Château Le Moulin à Pomerol les vieux merlots ramassés sont superbes, pour les Bordeaux, il y a Bad Boy et Château Compassant, puis ensuite toutes les propriétés avec une météo très favorable.

    Il "suffit" de choisir ce qui est bon à ramasser maintenant. Il y aura juste un stop dimanche avant de grosses journées en perspective pour nos employés permanents et nos saisonniers, heureux de faire ces vendanges à la main, sachant les progrès considérables réalisées par les machines.

  • Etonnant !
    Etonnant !

    Il est de moins en moins facile de parler du millésime en cours, sachant qu’il est compliqué de trouver un nouvel angle. Les vendanges sont toujours un peu les mêmes, les enjeux considérables, le stress au maximum, et les doutes et les certitudes en conflit permanent.

    Au 25 septembre 2018, nous avons nos blancs qui fermentent bien, en qualité et quantité. On verra cela de plus près quand les fermentations seront finies mais, en tout cas, quel bazar dans le chai ! Plus de 30 cuves ou récipients différents pour seulement 4 hectares de vignes blanches !

    Les vendanges des raisins rouges, commencées doucement le 19 septembre par les jeunes vignes, suivies par notre fermage de Libourne, sont déjà très prometteuses. En clair, nos 3ème vins sont du niveau des seconds vins et les nôtres (Clos Badon et Virginie de Valandraud) sont au niveau d’un très grand vin !

    Nous n’avons pas encore commencé les Bad Boy rouge, ni le Domaine Virginie Thunevin ou Château Compassant. Nous démarrons juste aujourd’hui nos Merlots de Pomerol, avec l’objectif, comme l’a écrit ce matin Hervé Bizeul : « il est urgent de ralentir »

    Et oui, étonnant d’être obligé de ralentir..... tant il est vrai pour moi qui aime les vins pleins, riches, concentrés, modernes, qu'il serait dommage de passer à côté d’un 1959, d’un 1947 ou 1982 et de ne réaliser qu’un « vin classique ».

    Je n’ai pas beaucoup d’expérience, mais en goûtant ces raisins déjà superbes (sauf pour ceux des jeunes vignes stressées) à la peau si épaisse, à l’état sanitaire si parfait grâce à ce climat constant et aux pépins presque murs et déjà moins astringents, il me paraît urgent de ne pas se précipiter, surtout si j’en crois les prévisions météo des 10 jours à venir.

  • L'interdit de Valandraud
    L'interdit de Valandraud

    Réalisé une seule fois, en 2000, avec les raisins de la vigne de La Grézolle ( 1.40 ha à Saint Sulpice de Faleyrens -  l’une des 3 parcelles historiques du Château  Valandraud, avec Fongaban et Plaisance), suite à nos essais interdits par l’OAC et l’INAO de pose de bâches plastique anti-pluie d’avant vendanges ( essais qui avaient été acceptés en 1998 et 1999), la production de cette aprcelle fût déclassée d’AOC Saint Emilion Grand Cru en Vin de table de France.

    Le vin réalisé en 2000 est toujours, pour moi, aussi bon, différent bien sûr que notre Château Valandraud 2000 et vendu au même prix voire plus cher que Valandraud,  ce vin fût un grand succès commercial, surtout en Russie en pleine perestroïka.

    En 2016, j’ai voulu voir ce que cette parcelle, totalement replantée en 2010 en Merlot, mais avec une densité plus importante : 8400 pieds au lieu de 6500 pieds/hectare, pouvait donner… sachant que depuis 2001 on y réalise la base de Virginie  de Valandraud, et que cette vigne n’était pas entrée dans le parcellaire du classement de Valandraud en 1er grand cru classé en 2012

    Virginie de Valandraud avec son statut de second vin est de fait un grand cru réalisé sur toutes les parcelles non admises au parcellaire de Valandraud 1er grand cru classé, avec l’objectif d’être un des 10 meilleurs « second vins » de Bordeaux.

    Cet Interdit de Valandraud 2016, a produit  - cette fois en AOC Grand Cru  - 3100 bouteilles ( en 2000 il y avait  eu 4800 bouteilles)

 

05 57 55 09 13

Du lundi au vendredi de 9:00 à 12:00 and de 14:00 à 18:00

  Pour venir  

nous voir

  rien de plus simple  

Château Valandraud, 33330 Saint-Étienne-de-Lisse
visit@thunevin.com
Ouvrir Google Map